Brussels2030 - appèl à projets

Bruxelles veut être la Capitale européenne de la culture en 2030. Pour y parvenir, l'organisation Bruxelles2030 s’axe sur la démocratie, l'imagination et l'espace. Pour ce dernier point, Brussels2030, en collaboration avec Architecture Workroom et LoUIsE, souhaite construire un réseau de "lieux d’avenir " qui jettera le fondement géographique de Bruxelles en tant que Capitale de la culture en 2030. À cette fin, nous recherchons des "faiseurs·euses de ville" - des organisations qui veulent faire ville ensemble - qui veulent s’engager à créer un réseau de lieux d’avenir.

Par le biais de lieux d’avenir*, nous voulons faire attérir les transitions sociétales - sur le plan du climat, de l'écologie, de la justice sociale, de la durabilité et de la démocratie - de manière inclusive dans des lieux concrets. Les lieux d’avenir sont des bâtiments, des quartiers, des rues, des places où les faiseurs·euses de ville (en devenir) ont leurs racines. Ces lieux seront l'espace de travail, le terrain de jeu et la scène pour une Bruxelles culturelle et artistique, en 2030 et au-delà.

Un réseau de lieux d’avenir définira la géographie du projet de ville pour Bruxelles comme Capitale de la culture en 2030. Bruxelles2030, Architecture Workroom Brussels et LoUIsE poursuivent un projet de ville qui concerne tout le monde et relie les différentes parties de la ville, du centre à la périphérie, d'est en ouest.

Brussels2030, Architecture Workroom Brussels et LoUIsE lancent donc un appel ouvert aux faieurs·euses de ville (en devenir) qui souhaitent s’engager à créer des lieux du futur et contribuer ainsi à définir les agendas sociétaux et la géographie du projet de ville Brussels2030. Avec les faiseurs·euses de ville, nous voulons travailler à l'élaboration d'un cadre solide pour la candidature de Bruxelles au titre de Capitale européenne de la culture. 

Nous voulons joindre les forces existantes des faiseurs·euses de ville (en devenir) sous la forme de collaborations locales autour de ces lieux concrets (d’avenir). Une telle coalition locale de plusieurs faiseurs·euses de ville utilise le lieu d’avenir comme un terrain fertile pour expérimenter l'amélioration du cadre de vie quotidien. Les coalitions locales travaillent à la réalisation concrète des transitions sociétales, dans les domaines des soins et de la solidarité, du logement abordable, de la mobilité, de l'éducation, de la redistribution de l'accès à l'espace (public), de l'économie circulaire et productive, de l'adaptation au climat, de l'énergie durable, de la gestion de l'eau, de la production alimentaire locale, de l'entretien des sols et de la biodiversité.

Plus précisément, dans une première phase, nous souhaitons rechercher le développement de 6 à 12 lieux d’avenir en collaboration avec les faiseurs·euses de ville concernées (en devenir). Par une recherche-action participative, nous voulons saisir les opportunités et les défis qu'ils·elles voient dans la transformation collective de notre environnement de vie en lieu d'avenir. En 2023, nous travaillerons sur une cartographie subjective pour chaque lieu d’avenir. Avec les faiseurs·euses de ville (en devenir), nous imaginerons ce que pourraient être les lieux d'avenir en 2030. À partir de septembre, nous guidons également les coalitions locales dans l'élaboration des étapes suivantes jusqu'en 2030 (par exemple, la forme organisationnelle et le financement). Ce travail de terrain sur un lieu d’avenir contribuera à une histoire (urbaine) plus large pour Bruxelles2030.

Intrigué·e ? L'appel complet et le formulaire de candidature sont disponibles ici.

Pour les organisations et les faiseurs·euses curieux·ses, deux séances d'information sont prévues le 21 février 2023.

* Le concept de "Lieux d’avenir" est né dans le cadre de la plateforme "La Grande Rénovation". Vous trouverez plus d'informations sur les Lieux d’avenir sur la plateforme en ligne.

More News