aw
b
Architecture Workroom
Brussels

Designing The Future— série de débats

Actuellement, les défis globaux et locaux se présentent de plus en plus comme des problèmes spatiaux complexes allant de la transition énergétique à la mobilité durable en passant par la socialisation des soins. Ceci se traduit en un regain de confiance dans le potentiel de la conception pour conduire ensemble notre avenir dans la direction souhaitée. Plusieurs initiatives, recherches par le projet et projets innovants ont récemment été initiés dans des laboratoires, des projets urbains et des ateliers de biennales. Il est à présent temps de collecter ces connaissances, idées et expériences générées et de les partager. Quelles leçons peut-on en tirer ? Où en sommes-nous ? Et, en l’occurrence, que faire ? Comment appliquer les intentions stratégiques dans la pratique ? Comment et par quoi commencer ? Les sessions ‘Designing the future’ sont consacrées au développement d’un agenda partagé pour la conception d’un avenir meilleur.

© Tim van de Velde

7 sessions de travail Designing the Future et 7 sessions publiques Designing the Future par IABR, AWB, Team Vlaams Bouwmeester et VRP :

1. The Healthy City en collaboration avec Architectuur Lokaal

Aujourd’hui, nos convictions dans le domaine de la santé changent sans cesse alors que la santé est plus que jamais perçue comme relevant de notre propre responsabilité : la santé commence par une alimentation saine et de l’exercice physique. Simultanément, on observe de plus en plus d’inégalité en matière de santé, surtout dans les grandes villes, ce qui soulève de nombreuses questions. Suffit-il de responsabiliser les gens ou y aurait-il d’autres leviers à activer pour œuvrer à une ville saine ? Le développement urbain entretient avec la santé publique des liens séculaires. Pendant longtemps, l’urbanisme se concentrait sur l’éradication de maladies. Mais tout comme nos idées sur la santé, le regard sur ce que signifie un développement urbain sain change lui aussi. Les ‘soins’ ont pris le pas sur ‘la guérison’.  On parle aussi de la socialisation des soins de santé. Mais les conditions dans lesquelles les gouvernements, les fournisseurs et les instituts de soins de santé opèrent sont en pleine mutation. Les budgets fondent, alors que la demande en soins de santé continue d’augmenter en raison du vieillissement de la population. En plus, des initiatives privées intéressantes émergent de partout. Quelles stratégies adopter pour assurer une ville saine et socialement inclusive ? Comment le gouvernement peut-il agir comme chorégraphe et organiser un terrain de jeu (des soins de santé) semblable, encourageant ainsi la coopération entre acteurs aisés et vulnérables ? Et quel rôle peuvent jouer les concepteurs ? Ces dernières années, en Belgique comme aux Pays-Bas, des avenues alternatives ont été développées et testées par la recherche en projet et des projets pilotes, afin d’identifier ce que pourrait être un environnement bienveillant dans le futur. En associant connaissances, expertise et expériences tout en cherchant des leviers pour une traduction concrète dans la pratique, nous voulons tout mettre en œuvre pour une ville saine pour tout le monde.

2. Régions d’énergie

En observant simplement les objectifs climatiques, nous voyons qu’il est temps pour une transition énergétique radicale. Traduire ces objectifs ambitieux dans la pratique relève d’un exercice plus difficile. Cependant, de nombreuses avancées ont été enregistrées récemment, grâce à la recherche en projet. Ces avancées vont d’études sur l’énergie géothermique profonde à l’installation d’éoliennes en mer du Nord en passant par l’essai de principes de bio-économie. La question au centre de cette quête est de savoir comment cette transition énergétique peut être mise en œuvre pour repenser entièrement la conception de notre environnement et le paysage qui l’accompagne. Comment des formes de production d’énergie alternatives peuvent-elles être intégrées dans le paysage fragmenté qui caractérise notre région où l’espace est si rare ? Comment pouvons-nous penser au-delà d’une approche individuelle, séparée et sectorielle ? Comment relier le problème d’énergie aux défis sociétaux ? Peut-on imaginer d’autres types d’occupation du sol ? Quelles coalitions énergétiques alternatives sont possibles et faisables ? Voici quelques-unes des nombreuses questions sur lesquelles nous voulons nous pencher à travers la mise en commun et le partage de connaissances récemment acquises aux côtés de différentes parties, corporations, organisations de protection, instituts de recherche et agences gouvernementales, dans le but de conduire à des propositions et actions concrètes. 

3. La Ville productive

Nous avons besoin d’un regard radicalement différent sur la façon d’aménager de l’espace pour le travail dans la ville. En y donnant la priorité  au logement et aux bureaux plutôt qu’à l’économie manufacturière, ce marché a été refoulé jusqu’à la lisière de la ville. Or, si nous cessons de regarder la ville comme un environnement isolé et plutôt comme faisant partie d’une région et d’un système économique plus grand, de nombreuses opportunités s’offrent pour la création de profits partagés à long terme. Ceci requiert une approche qui œuvre pour un ancrage stratégique de l’économie productive, passant entre autres par la réintroduction de l’industrie manufacturière dans la ville : allant de la  manufacture faisant le lien entre les connaissances, l’innovation et la production à l’économie circulaire qui investit dans les chaînes économiques plus courtes et durables. La région métropolitaine bénéficiera d’une économie qui investit dans la production et l’emploi au niveau local, d’une économie ayant moins d’impact sur l’environnement car elle investit dans le recyclage et les cycles courts. Comment l’industrie peut-elle à nouveau contribuer à reconstruire la ville ? Comment cette réorganisation de la ville peut-elle aider à améliorer la mobilité, à la fois pour le trafic des navetteurs et pour les transports ? Quels gains sociaux peut-elle susciter ?  A Bruxelles, tout comme dans d’autres villes, l’intérêt pour la ville productive se manifeste de plus en plus. Ceci se traduit dans un large éventail de projets et d’initiatives. En rassemblant tout ce travail, nous pouvons non seulement beaucoup apprendre les uns des autres, mais aussi organiser et établir l’ordre du jour pour l’avenir de la ville productive.    

4. Logement visionnaire

Le logement reste un des problèmes les plus controversés lorsqu’on envisage l’avenir de la ville. L’urbanisation ne cesse d’augmenter, ce qui signifie qu’il y a de plus en plus de monde à la recherche de logements abordables et de qualité dans la ville. La société change elle aussi. Des processus dynamiques tels que la migration, le vieillissement, des populations croissantes, des modèles familiaux et de temps libre en mutation, des modes de vie et de situations de travail, tous demandent des changements dans comment et où nous vivons. Ces dernières années, de nombreuses initiatives stratégiques et projets (pilotes) originaux ont été lancés pour faire face aux urgences et aux défis liés à la qualité de vie. Une attention particulière est ici accordée à la vie assistée et aux formes de logement collectif, qui nous livrent quelques leçons opportunes. A la fois, il reste nécessaire de se tourner vers l’avenir et de chercher activement des alternatives visionnaires susceptibles d’offrir une réponse aux nombreux défis de la vie dans le futur.

5. Designing With Flows en collaboration avec OVAM

En repérant les flux dans la conception, la ville constitue le point de départ avec son métabolisme urbain. En analogie avec un organisme vivant, la ville est perçue comme un écosystème et n’est dès lors plus un territoire statique, défini, mais un flux constant de biens, de capitaux et de gens. Dans un monde globalisé, cette vision peut une fois de plus compter sur un intérêt croissant des scientifiques, politiques et concepteurs. De nombreuses études ont paru ces dernières années, dressant la carte de manière mathématique, voire statistique, des flux de matériaux, aliments, eau et autres formes d’énergie qui entrent dans et sortent de la ville. Le métabolisme comme concept sont à l’origine de repenser les systèmes politiques, écologiques, économiques et sociaux. D’un autre côté, l’application pratique et, en particulier, la traduction spatiale de ce concept, est plutôt limitée en ce moment.

Etant largement convaincu du potentiel de cette approche pour des villes plus circulaires, inclusives et résilientes, plusieurs expériences intéressantes ont récemment été initiées dans notre région. La clé est à présent : continuer de bâtir sur les idées, avancées et expertise que ces expériences ont suscitées. A travers l’échange de connaissances et en établissant un ordre du jour pour les prochaines étapes cruciales avec les différentes parties, nous pourrons continuer de tourner notre réflexion vers l’avenir et concevoir à partir des flux.

6. Moins d’infrastructure, plus de mobilité

Le trafic actuel est dans une impasse. Nous n’arrivons plus à comptabiliser les kilomètres d’embouteillages. Dans notre région aux réseaux très denses, la mobilité constitue un des défis majeurs. Avant tout, il est important de penser à des développements plus compacts tout en atténuant les distances de déplacement et de transport. Or, à la fois, plusieurs révolutions se préparent dans le domaine de la mobilité avec un impact substantiel direct sur la conception de notre cadre de vie. Songeons aux innovations technologiques pouvant être utilisées pour une mobilité plus durable, l’automatisation toujours plus poussée des véhicules ou l’augmentation rapide du partage de vélos et de voiture. Comment ces tendances peuvent-elles être saisies comme une opportunité afin de repenser le réseau de transport dans notre région de manière plus intégrée ? Comment faire, une fois de plus, des choix clairs au lieu de relier le tout avec le tout, pour finalement arriver nulle part ? Comment casser ce cercle vicieux de toujours plus de routes et d’un nombre grandissant de véhicules ?  Comment proposer une mobilité mieux organisée en tenant compte de l’espace et de l’infrastructure actuels ? Une recherche en projet intéressante a été menée récemment dans ce domaine, à partir de plusieurs points de vue. En réunissant les connaissances et les parties intéressées, nous espérons arriver plus rapidement à des actions et initiatives concrètes dans la pratique. 

7. Espaces ouverts ambitieux

L’espace ouvert et l’urbanisation sont souvent perçus comme des forces contraires. Mais dans une région où la ville et le paysage sont inextricablement mêlés, l’échange mutuel entre espace ouvert et zones urbaines offre de nombreuses opportunités. Grâce en partie aux efforts de la recherche en projet, cette idée semble aujourd’hui largement partagée. Plusieurs initiatives ont été entreprises pour réunir plusieurs parties impliqués dans l’espace ouvert : des leaders de gouvernements, des décideurs stratégiques, la société civile, des parties concernées, des chercheurs ainsi que de nouveaux acteurs. Entre-temps, l’usage de l’espace ouvert comme clé de voûte et levier pour l’urbanisation future de notre région est devenue une ambition partagée. Comment traiter l’espace ouvert  avec plus d’ambition ? Quelles conditions peut-on créer pour faire place à des paysages productifs ?  Comment l’espace ouvert peut-il être un espace pour la production alimentaire, la production d’énergie, la récréation et la nature ? Comment l’espace ouvert peut-il contribuer au mieux au développement urbain, voire le guider ? Toutes ces questions, réponses et les premières expériences  dans ce domaine constituent la base pour une réflexion et un savoir collectifs. L’objectif est d’obtenir un ordre du jour compétitif pour œuvrer ensemble à des espaces ouverts plus ambitieux dans le futur.

Plus

Atelier Brussels— Masterclasses
Atelier Brussels— Lectures Structure and Stimulus
Atelier Brussels— Urban Walks
Anvers— Cartographie de la vivacité des quartiers : étude
Atelier Brussels— Expo A Good City Has Industry
Spoor Oost— Projet de rénovation urbaine
Ville de Bruges— Semaine de l'espace
Revitalisation de Zeebrugge— Projet de renovation urbaine
Torhout— étude sur le vécu et l’identité
Publication OASE 96 Social Poetics— The Architecture of Use and Appropriation
From Cure to Care— transitions à Utrecht, ville saine
Atelier Brussels— Urban Meeting IABR
Urban Meeting Bozar— La Métropole Productive
Imagine Europe— Bozar
Atelier Bruxelles— La Métropole Productive
Appel aux équipes de projet— Atelier Bruxelles Métropole Productive
Stratégie de développement— Ostende Rive Orientale
Révision du plan structurel d’aménagement du territoire— Ville de Bruges
La Ville-Fabrique— Buda Workroom
Colloque — Architecture en Belgique et Turquie : Pratiques changeantes
Plateforme de Culture Architecturale
Gand Muide-Meulestede
IABR 2016 — Atelier de Project Utrecht: The Healthy City
Publication—Tisser le tapis urbain
Eurodelta 2030 - 2100
Espace Bleu Eurométropolitain
Atelier— Productive BXL
Atelier de Stad— Bruxelles
Conférence — Mark Brearley
Festival Kanal Play Ground
Metropolitaan Kustlandschap 2100
IABR 2014 Urban by Nature— Atelier de projet Brabantstad
Exploration du futur de l'agence flamande terrienne (VLM)
Productive Space By Design— confèrence
Vision stratégique— Kern Rechteroever à Alost
Exploration stratégique— projets pilotes pour un paysage productif
Atelier— In Between
Atelier à Habiter— Exposition
Atelier— vision de développement à Sidaplax à Gand
Atelier De Stad Bruxelles— Kanal Play Ground
Atelier internationale— Eurometropolis
Conseils d'expert— 'Nieuw Gent'
Atelier— vision de développement de logements à Kapellen
Publication—The Ambition of the Territory
Symposium—Naar een gedeelde ontwerpagenda voor Vlaanderen
Vlaanderen als Ontwerp— Atelier
The Ambition of the Territory— deSingel Campus des Arts International
Conférence— Carolyn Steel - The Hungry City
Changing Cultures of Planning— Rotterdam, Zürich, Nantes, Randstad, Bordeaux
Vers une production visionaire des logement en Flandres
Plan—canal Bruxelles
The Ambition of the Territory—pavilion belge Venise 2012
Making City—5e Biennale Internationale d'Architecture de Rotterdam
Assitance à la maîtrise d'ouvrage—prison de Haren
Construire Bruxelles— Architecture et espaces urbains en Europe
Making City—Atelier Istanbul
G A R D E N— Parckdesign 2012
Open House Bruxelles—débats et parcours artistiques
Exposition—Making City
Exploring the metropolitan condition
The Next Economy— Les Belges présents en force à la Biennale internationale d’Architecture 2016
Master Class—120% Brussels
Trajectoire Urbaine—la Zone du Canal de Bruxelles
Programme—Construire Bruxelles
Exposition—Construire Bruxelles
Exposition—Architecture for Justice
Ateliers conceptuels—Plan d’aménagement du territoire flamand
IABR-Atelier Rotterdam— La transition énergétique comme projet urbain
IABR-Atelier Rotterdam— Appel aux Architectes
Plate-forme Espace Ouvert— Appel Water-land-schap
Vacature— Chef de Projet Expérimenté (h/f)
Vacature— Coordinateur de Production (h/f)
Water as Leverage for Resilient Cities: Asia
Plateforme Espace Ouvert— Publication Operation Open Space
THE MISSING LINK— Curator Statement, Agenda de Recherche et Call for Practices
Atelier Zennevallei
Urban Intervention — BRIDGE
Workshop Series — Urban Economy in the Brussels Metropolitan Area
Conférence et Débat — Donner Plus d’Espace à l’Industrie
La Biennale de Rotterdam nomme trois commissaires pour un diptyque 2018+2020
A Whole World to Win— Floris Alkemade in conversation with Els Vervloesem and Joachim Declerck
Masterclass— Zorgzame Buurten
Atelier Courtrai 2025— Stratégie de développement urbain innovant
Designing The Future— série de débats
With structural support from the Flemish government and regular support from the Brussels capital region and other regional and local governments.